Les meilleurs prêts pour financer les travaux dans sa maison

Les particuliers ont la possibilité de demander un prêt à leur banque pour financer les éventuels travaux de rénovation qu’ils souhaitent effectuer dans leur résidence. Les banques traditionnelles et en ligne proposent toutes des prêts travaux à cette fin. Certains prêts  s’avéreront tout de même plus intéressants que d’autres selon la nature et l’envergure des travaux envisagés.

Le montant du crédit et les conditions d’emprunt ne seront par exemple pas les mêmes pour des travaux d’amélioration énergétique que pour de simples travaux de réaménagement. Voilà pourquoi, il est important de se poser les bonnes questions avant de se lancer.

Quels critères pour bien choisir son prêt travaux ?

L’étendue des travaux, votre capacité d’endettement et certains autres paramètres sont tous des éléments déterminants au moment de souscrire un crédit. Vous pourrez alors décrocher un crédit sur-mesure auprès de votre banque avec le maximum d’informations en main.

Les bonnes questions à poser

Tout d’abord, il faut déterminer exactement l’objectif des travaux et leur étendue. Est-ce que vous rénovez votre maison pour améliorer le cadre de vie, pour adapter votre logement aux normes en vigueur, pour améliorer la performance énergétique de la maison afin de réduire vos dépenses… ? A partir de là, faites plusieurs demandes de devis auprès de différents professionnels spécialisés. Vous obtiendrez ainsi une estimation réaliste des travaux en faisant la comparaison.

Ensuite, demandez-vous quelle est votre capacité d’endettement ? Si vous avez déjà un prêt en cours et donc des mensualités à payer, vous n’obtiendrez qu’une somme limitée voire rien de la part de votre banque pour le financement de vos travaux… Selon la norme, la totalité du montant de vos mensualités ne peut dépasser 33% de vos revenus mensuels. Et enfin, prenez le temps d’analyser ce que les mensualités représentent dans votre budget familial.

Choisir en fonction des conditions et des coûts du prêt travaux

Il peut être plus intéressant de faire jouer la concurrence avant de signer un quelconque prêt. Les conditions des différents types de prêts sont à regarder de très près ainsi que le coût réel du crédit, plus les intérêts. A ce stade, plusieurs solutions s’offrent à vous. Demandez des devis auprès de plusieurs banques, étudiez-les et comparez-les. Contactez la Caisse d’Allocation Familiales ou l’ANAH, ces institutions proposant généralement des solutions de prêt. Les offres des banques en ligne peuvent aussi s’avérer très compétitives selon le spécialiste Detective Banque. En effectuant la comparaison de toutes les offres que vous pourrez obtenir, vous saurez laquelle est la moins contraignante et la plus avantageuse pour vous !

Quels sont les principaux prêts destinés aux travaux de rénovation

On dénombre plusieurs types de prêts travaux auxquels les particuliers peuvent prétendre pour payer la rénovation de leur maison. Les principaux sont les prêts travaux à taux d’intérêt zéro, les prêts épargne logement et les prêts ANAH et CAF.

Les prêts à taux zéro

L’Etat octroie aux particuliers des prêts aidés, notamment le prêt à taux zéro. Le PTZ permet par exemple de financer les travaux dans un logement neuf. L’Eco prêt PTZ quant à lui permet la révision de l’isolation thermique ou encore la pose de source d’énergie renouvelable… Celui-ci est seulement disponible auprès des banques ayant une convention de l’Etat et pour tous les logements antérieurs à 1990.

Le PEL et le PAS

Le prêt épargne logement ou PEL s’adresse aux particuliers qui détiennent un PEL depuis au moins 4 ans, qui peuvent obtenir un financement soit en poursuivant leur PEL, soit en demandant un prêt immobilier à un taux économique. Le montant maximal accordé est de 92000€. L’Etat peut éventuellement verser une prime au souscripteur.

Le Prêt d’accession sociale ou PAS s’adresse aux ménages modestes : plafonné à 1500€ pour des travaux d’amélioration, 4000€ pour l’amélioration énergétique et 4500€ pour la construction ou l’achat d’un logement.

Les prêts de l’ANAH et de la CAF

Le prêt ANAH est destiné aux propriétaires qui souhaitent rénover leurs logements insalubres, l’isolation thermique ou acoustique, les traitements contre les termites et autres insectes xylophages et enfin le désamiantage. Le montant dépend du bouquet de travaux : jusqu’à 20 000€ pour 2 travaux et 30 000 pour au moins 3 travaux.

Le prêt amélioration de l’habitat de la CAF est quant à lui destiné aux allocataires de la CAF, à hauteur de 80% sur le coût des travaux dans la limite de 1067,14%, à un taux de 1% sur 36 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *