Le parquet flottant pour un revêtement de sol parfait

Pose parquet flottant

 

Vous avez décidé de changer votre revêtement de sol et avez opté pour un parquet ? Très bon choix, cependant il existe une gamme assez large de parquets mais également plusieurs types de pose (pose clouée, pose collée, …).

Le choix de celui-ci peut vite devenir déroutant pour un non-connaisseur. Dans ce cas, optez pour la simplicité en posant un parquet flottant.

Qu’est ce qu’un parquet flottant ?

Le parquet flottant désigne un revêtement de sol en bois posé de façon flottante, c’est-à-dire qu’il n’est pas posé à même le sol. Les lames de bois pour ce parquet sont emboitées. Elles ne sont donc pas fixées au sol au moyen d’un clou comme c’est le cas du parquet en bois massif. Elles sont plutôt clipsées, ou collées. Le parquet dispose d’une couche d’usure d’environ 2,5 millimètres. Ce type de parquet offre l’avantage d’offrir un revêtement de sol qui intègre en même temps la décoration de votre plancher. Nous essayerons de répondre pour vous à deux questions principales dans ce dossier : comment poser ce type de parquet et comment les entretenir.

Comment poser les lames de bois pour un bon parquet flottant ?

Le choix de votre parquet et de ses lames de bois doit se faire en tenant compte de la position et de l’exploitation qui en sera faite . Les exigences ne sont pas les mêmes entre une allée, un couloir et une chambre. Plus le sol sera sollicité par les passages, plus il faudrait choisir un bois bien résistant et donc quelque peu cher. Il faut par ailleurs veiller à choisir un sol régulier et lisse. Si le sol n’est pas déjà régulier, vous pourrez utiliser une chape de mortier. Pour s’assurer que l’humidité ne rongera pas le bois, il est souvent conseillé de mettre en place une sous-couche. Cette dernière peut aussi servir à réduire les bruits. Pour l’isolation, on peut se contenter d’un film de polyéthylène.

Pour ce qui est de la pose proprement dite, on assemble les rainures et languettes, après avoir posé des cales contre le mur de référence. On pose généralement les lames dans le sens de la lumière. Toutefois, lorsque les espaces sont étroits, comme les couloirs, l’on se contente plutôt de poser les lames dans le sens de la lumière.

Comment prendre soin de votre parquet ?

L’entretien de votre parquet suppose trois activités : dépoussiérer le parquet, le nettoyer et appliquer une finition. Le dépoussiérage se fait assez facilement, il suffit de disposer d’un aspirateur ou d’un balai. Pour le nettoyage, vous devrez passer un coup de serpillière essorée. Attention, si la quantité d’eau est trop grande, cela pourrait être dommageable pour votre parquet. Enfin, pour ce qui concerne la finition, elle est surtout nécessaire si votre parquet n’était pas déjà traité ou s’il est mal traité. Dans ce cas, il vous faudra refaire une application de finition une ou deux fois par an. Cet entretien vous maintiendra le parquet qui, à lui tout seul constitue une décoration. Pour en savoir davantage, vous pourrez vous rendre sur le site Parqueteriefrancaise.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *