Quelles sont les conditions d’octroi de prêt décoration ?

Que ce soit dans le cadre d’une acquisition immobilière ou d’une rénovation, la décoration d’une maison ou d’un appartement est une tâche qui peut avoir un certain coût. C’est pourquoi de nombreuses banques proposent aujourd’hui le prêt décoration. Mais de quoi s’agit-il réellement et comment faire pour l’obtenir ? Éléments de réponse.

Le prêt décoration : qu’est-ce que c’est ?

Dans le cadre d’une acquisition immobilière, il est important de penser aux éventuels travaux de décoration nécessaires pour rendre le bien immobilier en question, agréable à vivre. Vous pouvez inclure les coûts des travaux de décoration dans votre prêt immobilier, mais vous pouvez également souscrire à un prêt spécifique : le prêt décoration. Il s’agit d’un prêt affecté de la famille des prêts travaux qui, en tant que tel est exclusivement réservé au financement d’un projet de décoration d’une maison ou d’un appartement. Et ce, que le logement soit utilisé comme résidence principale ou secondaire. Il peut servir non seulement à l’achat de matériel de décoration tel que du carrelage, de la peinture, d’un meuble… mais également à payer les frais d’intervention d’un professionnel.

De manière générale, un prêt décoration se chiffre entre 3 000 et 40 000 € et doit être remboursé entre 1 et 7 ans. Mais il n’est pas rare que des emprunteurs se voient accorder un montant de 200 à 75 000 € pour une durée de remboursement minimale de 3 mois. Tout dépend du profil de l’emprunteur et du projet à financer. En ce qui concerne le taux d’intérêt, il est en moyenne de 2,5 % pour les prêts décoration à court terme, mais peut atteindre les 12,90 % pour les prêts décoration étalés sur une longue durée et qui mettent en jeu des sommes assez élevées. 

Comment obtenir un prêt décoration ?

La fourniture d’un justificatif des travaux de décoration est le critère principal qui conditionne l’octroi d’un prêt décoration. Il peut s’agir de devis de professionnels, de factures d’artisans ou encore de factures d’achat d’équipements. Mais comme tous les autres types de prêt, il vous sera également demandé des pièces justificatives classiques dont notamment une copie de la pièce d’identité et un justificatif de revenu. Le plus souvent, ce sont les fiches de paie des 3 derniers mois précédents la souscription au prêt qui sont demandés par les banques. La majorité des établissements de prêt exige aussi la souscription à une assurance de crédit. Et ce, en vue de parer à toute incapacité de remboursement de la part de l’emprunteur.

Ouvert aux propriétaires tout comme aux locataires, le prêt décoration peut être octroyé sans apport de la part de l’emprunteur. Toutefois, il n’est accordé qu’aux emprunteurs jugés solvables par les banquiers notamment à ceux qui démontrent un taux d’endettement qui ne dépasse pas les 33 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *