Bricolage et sécurité : les équipements de protection indispensables

Bricoler c’est bien, le faire en toute sécurité, c’est mieux. Le bricolage permet de joindre l’utile à l’agréable et les vacances sont une période favorable à cette activité. Afin de préserver la propreté et éviter les substances dangereuses, porter des vêtements de travail est important (aussi appelés EPI pour Équipement de Protection Individuel). Comme les risques sont nombreux, les équipements de protection individuelle (EPI) restent indispensables pour les bricoleurs, comme pour les professionnels.

Comprendre les risques du bricolage

Le Code du travail classe les risques en trois catégories : mineurs, importants et mortels. Même si le bricoleur ponctuel est exposé à un degré moindre par rapport à un salarié travaillant dans une usine ou sur un chantier, il est important de prendre conscience des risques inhérents à cette pratique.

Selon les informations disponibles, plus de 300.000 bricoleurs se blessent chaque année selon le gouvernement. Ce sont autant de personnes qui potentiellement peuvent arriver dans les urgences après une chute, une brûlure, une blessure, une irritation, une réaction allergique ou même un écrasement. Par ailleurs, d’après les statistiques récentes les accidents domestiques font plus de victimes que les accidents de la route.

Taper sur ses doigts lorsqu’on enfonce un clou peut faire mal, mais il s’agit d’un accident mineur comparé au fait de perdre son majeur parce qu’on était distrait en coupant une planche avec la scie circulaire. Porter une protection adaptée est donc primordiale, et dans certaine situation vital.

LIRE AUSSI  Comment choisir un établi ?

Les équipements de protection individuelle indispensables

Une petite revue des principaux EPI permet de se faire une idée des équipements à acheter.

On porte une protection auditive lorsqu’on utilise une machine bruyante, un coupe-carreau électrique par exemple. Bien lire la fiche d’un casque anti-bruit permet d’en choisir un qui est adapté à ses activités.

Les lunettes protègent contre les projections et les projectiles qui pourraient endommager les yeux. Toutefois, on ne met pas le même accessoire pour peindre un mur ou réaliser une soudure. 

Les vêtements de travail préservent les habits de la saleté, ils évitent aussi les contacts directs avec des éléments chimiques potentiellement dangereux.

Pour les professionnels

L’EPI, ou équipement de protection individuelle, est tout type de vêtement ou de dispositif porté par un travailleur pour le protéger des risques présents dans son environnement de travail. Les exemples courants d’EPI sont les casques de protection, les lunettes de sécurité et les gants de travail. L’administration de la santé et de la sécurité au travail exige que les employeurs fournissent gratuitement aux travailleurs des EPI. En outre, l’EPI doit être adapté aux tâches spécifiques effectuées et aux risques présents sur le lieu de travail.

Les employeurs sont également tenus de veiller à ce que les travailleurs soient correctement formés à l’utilisation et à l’entretien de leur EPI.

LIRE AUSSI  Comment choisir le bon détecteur de fumée pour votre maison

Utilisé correctement, l’EPI peut contribuer à prévenir les blessures, les maladies et même les décès sur le lieu de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *